John Doe

John Doe

NUTRICIONISTA

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Qu’il s’agisse d’assaisonnement ou de cuisson, l’huile est une grande alliée dans nos cuisines. Mais elle peut également l’être dans nos salles de bains ! Pour y voir un peu plus clair entre les différentes vertus et propriétés de chaque huile, et également ses usages, nous nous sommes penchés sur les avis laissés par les membres de la communauté ShopAdvizor.

Certains la préfèreront bio, vierge ou issu d’une pression à froid. Dans le monde des huiles, la variété est de mise, ce qui nous permet de jouer au gré de nos envies et de profiter des bienfaits que chacune d’elles peut nous apporter.

Huile de tournesol

L’huile de tournesol, le grand classique de nos placards ! Riche en vitamine E et en oméga 6, elle présente un apport nutritionnel assez intéressant. En effet, ces acides gras essentiels sont indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme et ils ne peuvent pas être synthétisés. Malheureusement, elle n’apporte pas d’oméga 3. Il faudra donc aller les chercher dans une autre huile alimentaire…

Huile cœur de tournesol bio – Lesieur

huile de tournesol lesieur

Marie a laissé son avis sur l’appli concernant cette huile de tournesol : “une huile de bonne qualité avec le label bio et un format très pratique pour une utilisation optimale ».

Clémence apprécie particulièrement le conditionnement de cette huile : « très bonne huile mais surtout emballage très pratique, avec le bouchon stop gouttes ».

Dad, quant à lui aurait préféré un format plus généreux, pour des raisons écologiques : « cette huile est très bonne, mais je ne mets pas 5 étoiles car une bouteille de moins d’1 litre c’est vraiment pas écoresponsable ».

Huile d'olive

L’huile d’olive est un des piliers de la cuisine méditerranéenne. Elle apporte une dose intéressante d’oméga 9, un acide gras qui n’affecte pas la santé cardiovasculaire. Elle est également riche en polyphénols et en vitamine E, ce qui la rend encore plus intéressante pour la santé. Nous avons l’habitude de la ranger à la cuisine, mais elle peut également être très intéressante à la salle de bain.

Huile bio d’olive Il Rustico CARAPELLI – Byo Essentiel

huile d'olive

Pour Claudine, que ce soit pour un plat cru ou cuit, c’est une réussite : « utilisée aussi bien pour les vinaigrettes que pour la cuisson, ne laisse pas d’odeur forte ».

Guy apprécie particulièrement cette huile d’olive et il l’a fait savoir sur ShopAdvizor : “très bonne huile d’olive biologique, à la présentation raffinée ».

Pour Roxane, c’est un sans-faute : « bonne huile d’olive bio qui a un goût pas trop puissant, idéale dans les salades mais aussi pour cuisiner. La bouteille est belle et pratique, le bouchon se referme correctement pour garder l’huile dans de bonnes conditions. Excellent produit ».

Huile de noix

L’huile de noix est intéressante nutritionnellement pour son apport élevé en oméga 6 mais également en oméga 3 (vous savez, celui qui manquait cruellement à l’huile de tournesol). Alterner ces deux huiles dans notre alimentation est donc une excellente idée ! Elle supporte assez mal la chaleur, il faudra donc privilégier son usage en assaisonnement ou en toute fin de cuisson. Faites également attention aux personnes allergiques aux noix ou autres fruits à coque. Le format change, mais le danger est toujours présent. Demandez donc à vos convives s’ils sont allergiques avant d’assaisonner la salade pour ne pas gâcher un repas entre amis.

Huile de noix – La Tourangelle

huile de noix

Béatrice est une grande fidèle de cette huile de noix : “huile au goût doux et léger. Nous en avons toujours une bouteille d’avance ».

Olivier est conscient des qualités nutritionnelles de cette huile : « vive les oméga 6. À rajouter dans toute sauce vinaigrette pour améliorer le goût et les vertus ».

Jean-Paul apprécie l’emballage opaque de cette huile. En effet, l’huile de noix est sensible à la lumière et pourrait facilement rancir si elle y est trop exposée : « très bon fruité pour cette huile, emballage évitant l’oxydation à la lumière ».

Huile de colza

Si l’huile de noix présentait un apport intéressant en oméga 3, la reine de cet acide gras essentiel reste l’huile de colza. Elle regorge également d’oméga 9 et de vitamine E. Comme l’huile de noix, il est préférable de ne pas l’utiliser en cuisson et de la réserver pour l’assaisonnement à froid. C’est un super complément de l’huile d’olive pour l’alliance oméga 3- oméga 6.

Huile bio de colza – Cauvin

huile de colza

María apprécie cette huile parce qu’elle est différente des huiles qu’elle a l’habitude de trouver sur le marché : « une huile avec bon goût qui change du tournesol, arachide, olive… ».

Boris se régale avec cette huile et nous l’a fait savoir grâce à l’avis qu’il a laissé sur l’appli : « moi j’achète toujours cette huile de colza pour les salades. Je la trouve délicieuse, légère et fruitée. En plus c’est bon pour la santé ! Ne nous privons pas ».

Pour Yves également, c’est une réussite : « une huile vraiment très bonne et bio, une source d’oméga 3 appréciable ».

Huile de coco

L’huile de coco a connu un immense boom ces dernières années. Elle serait le produit miracle et passe-partout, qui soignerait (presque) tous les maux. Pour cuisiner, en bain de bouche, dans les cheveux ou sur les blessures cutanées… l’huile de coco aurait toutes les vertus. Attention, cela pourrait être trop beau pour être vrai. De nombreux médecins et nutritionnistes préfèrent rester prudents quant à son utilisation. Certes l’huile de coco contient des agents antibactériens qui peuvent s’avérer intéressants en usage interne et externe, mais en contrepartie ses lipides sont en grande majorité des acides gras saturés, qui en excès peuvent entraîner des pathologies cardiovasculaires. Chez ShopAdvizor nous vous conseillons donc de la privilégier dans la salle de bain, plutôt que dans la cuisine.

Huile bio de noix de coco – La Tourangelle

huile de coco

Marie Jeanne voit en cette huile une source d’évasion : “excellent produit, je retrouve mes habitudes et les saveurs des îles du Pacifique et c’est un véritable plaisir ».

Christine est complètement conquise. Son commentaire laissé sur l’appli parle de lui-même : « excellent produit. J’utilise énormément l’huile de coco en cuisine. Une demi-cuiller permet de faire revenir des légumes, ou de la viande. Je m’en sers comme si c’était de l’huile d’olive. Le pot est certes un peu cher mais c’est au final très économique car très peu de produit durci devient une bonne quantité de produit une fois fondu. Par ailleurs, je m’en sers aussi à la salle de bain. Cette huile est très bonne pour la peau, qu’elle nourrit et cicatrise. Pour finir, nourrit les lèvres par temps de froid ou de soleil ».

Sylvie et sa fille sont de ces personnes qui ont fait passer cette huile de la cuisine à la salle de bain : « ma fille m’a fait acheter ce produit huile de noix de coco je l’ai utilisé à la place de l’huile d’olive, pas très convaincu. En revanche, vous allez rire mais avec ma fille on l’utilise comme démaquillant et là super ».

Catherine a carrément un pot d’huile de coco pour chacune des pièces : « mon produit chouchou ! Que j’utilise autant en pâtisserie que sur le visage, les lèvres et les mains, les cheveux… Pas d’inquiétude côté hygiène, j’ai un pot pour la cuisine et un autre dans la salle de bain ».

Huile de lin

« L’huile de lin ? Mais si je l’utilise pour nourrir mon parquet ! » me direz-vous. Eh bien oui, nous avons une fois de plus affaire à une huile multiusage. Pendant de nombreuses années, l’huile de lin a eu mauvaise presse (et à raison) pour son usage alimentaire. En effet, depuis les années 1950 elle était interdite à la vente à cet effet en France. Cette huile est particulièrement fragile et instable. Si elle parvient à rancir, elle peut devenir toxique. En 2009, cette interdiction a été levée et une série d’obligations ont été imposées aux industriels, comme une traçabilité des lots pour bien contrôler la durée et les conditions de conservation, un emballage la protégeant de la lumière et de la chaleur, et un volume inférieur à 25 cl. Une excellente nouvelle d’un point de vue nutritionnel, puisque bien utilisée, l’huile de lin présente un équilibre en oméga 3 et oméga 6 presque parfait. Certaines précautions sont néanmoins de mise selon l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments : consommez-là toujours froide, surveillez sa date optimale d’utilisation et ne l’utilisez pas pour l’alimentation des enfants de moins de 3 ans, son innocuité auprès d’eux n’a pas encore été prouvée.

Huile vierge de lin bio Abel Paillard – Huilerie de Lapalisse

huile de lin

Véronique est bien consciente des précautions à prendre pour conserver correctement l’huile de lin : « huile de très grande qualité et pas cher. Très riche en oméga 3. Parfaite pour les assaisonnements des salades. Super ! Le flacon opaque métallique pour la conservation c’est l’idéal. Je la stocke au réfrigérateur car c’est une huile très fragile ».

Philippe quant à lui est complètement conquis : « c’est mon huile avec l’huile d’olive. Je la mets partout sur salades, sur tomates… j’adore ».

Sylvette est elle aussi ravie : « un produit de qualité, sain et accessible. Petit conditionnement en métal, bec verseur parfait ».

Différents usages d'huile en cosmétique

Nous l’avons vu, une bouteille ou un pot d’huile qui est rentré chez nous par la cuisine, peut facilement atterrir sur les étagères de la salle de bain ! Vu que les huiles présentent de multiples facettes, nous aurions bien tort de nous en priver ! Elles hydratent peau, cheveux et ongles et peuvent également servir de produit démaquillant. Il suffit d’en chauffer une petite quantité entre nos mains et de l’appliquer sur notre visage en frottant doucement. Pas besoin de coton, la planète appréciera. Afin de ne pas encombrer les pores de la peau, veuillez à retirer l’huile en lavant le visage avec un nettoyant doux. Autre idée pour utiliser les huiles végétales dans votre salle de bain : associées à un peu de marc de café ou de bicarbonate de soude, elles peuvent faire un excellent gommage pour la peau.

Huile pure Précieux Argan – So’bio Etic

Sur l’appli on découvre que les membres de la communauté ShopAdvizor utilisent l’huile d’argan principalement pour les cheveux et en tant que produit démaquillant :

« Pour de beaux cheveux : mettre une à deux gouttes dans le creux de votre main puis mélanger à votre shampoing habituel ». Sylvie

« Pour les soins de cheveux je la classe nº1. Elle nourrit et redonne de la brillance aux cheveux. Pour le visage je suis moins fan. De très bonne qualité et bio. L’odeur est spéciale, mais s’estompe. Je la recommande ». Rémi

« Lire son mode d’application, car je n’étais pas plus emballée que cela les premiers jours car je ne l’utilisais pas comme ils le préconisent, effectivement c’est bien mieux en suivant leurs conseils. Huile de très bonne qualité, apaise avec une odeur très agréable. J’ai une peau très réactive et suis adepte des huiles qui hydratent énormément la peau. J’aime la sensation à l’utilisation : d’abord épais comme un gel, puis huileux et enfin, en ajoutant l’eau, elle devient lait. Parfaite aussi pour le waterproof. L’une des meilleures huiles démaquillantes que j’ai utilisées ! Une fois rincée, elle me laisse la peau douce. Je crois que je deviens accro à cette marque ». Christine

Huile amande douce – Floressance

L’huile d’amande douce quant à elle est principalement utilisée pour nourrir. Elle conviendra à toute la famille :

« Super produit bio, ne colle pas et le flacon est très pratique ». Juliette

« Agréable sur la peau et très efficace pour éviter les rougeurs sous le nez quand on a un rhume ». Olga

« J’utilise principalement cette huile pour hydrater mes cuticules ». Pascal

« Huile très nourrissante, qui laisse un parfum léger. Je l’utilise également sur mes enfants à la sortie du bain pour éviter la peau trop sèche, et pour le tout petit j’en mets un peu dans l’eau du bain ». Kathy

Huile de jojoba – Natessance

L’huile de jojoba est tout autant indiquée pour la peau et les cheveux. C’est l’huile dont la composition se rapproche le plus du sébum sécrété naturellement par le corps humain. Son application permet donc d’aider à réguler sa production. Elle sera l’alliée des peaux et cheveux gras :

« Produit qui hydrate, nourrit et protège la peau, elle peut également être employée sur les cheveux ». Maite

« Odeur agréable : peu de produit suffit. Nourrissant pour les cheveux qui deviennent souples ». Sarah

« Ce produit rend la peau douce. Il est d’un contact agréable ». Jean-Noel

 

Nous espérons que cet article vous aura donné quelques idées pour tirer un maximum de profit des huiles présentes sur le marché, que ce soit en cuisine comme dans la salle de bain. N’hésitez pas à consulter directement les fiches de ces produits sur l’application ShopAdvizor. Ainsi, vous pourrez lire la totalité des avis de consommateurs et consulter les suggestions de produits de la même catégorie. Si vous ne l’avez pas encore téléchargée sur votre smartphone, vous pouvez le faire en cliquant ici.

ShopAdvizor News

automne shopadvizor

À la faveur de l’automne

Soupes, thés, infusions, poêlées de légumes… L’automne est à toutes les sauces dans ces produits plébiscités par la communauté ShopAdvizor !

Lire plus >>
rentrée shopadvizor

C’est la rentrée !

La rentrée est un des temps forts de l’année. Une bonne rentrée, ça se prépare ! Laissez-vous guider par les recommandations de la communauté ShopAdvizor.v

Lire plus >>

Découvrez :

Téléchargez ShopAdvizor et découvrez votre produit idéal !

ShopAdvizor, la voix du consommateur

Pour télécharger notre matériel de communication

Cliquez sur les liens suivant :