John Doe

John Doe

NUTRICIONISTA

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Chaque année c’est la même rengaine : vous êtes face à un rayon rempli de crèmes solaires et vous vous demandez laquelle sera la plus adaptée à votre peau et à celle des membres de votre famille. Quel indice de protection est le plus indiqué ? Filtres chimiques ou filtres minéraux ? UVA, UVB, UV quoi ?! Ne vous inquiétez pas, choisir une bonne crème solaire n’est pas si compliqué que cela ne paraît lorsqu’on connaît les éléments importants auxquels il faut faire attention. Chez ShopAdvizor nous nous sommes penchés sur le sujet pour vous expliquer le tout simplement.

Indices de protection et types de peau

Afin de bien choisir sa crème solaire, il faut d’abord connaître son type de peau. Pour classer les types de peaux en fonction de leur réaction aux rayons du soleil, on parle de phototypes. Il existe 6 phototypes :

Phototype 1 : peau très claire qui bronze peu ou ne bronze pas et brûle très facilement, yeux souvent clairs, cheveux blonds ou roux, taches de rousseur qui apparaissent avec le soleil.

Phototype 2 : peau très claire qui bronze un peu et brûle facilement, cheveux blonds ou châtains clair, taches de rousseur qui apparaissent avec le soleil.  

Phototype 3 : peau claire qui peut brûler un peu et bronze progressivement, cheveux blonds ou châtains, peu ou pas de taches de rousseur.

Phototype 4 : peau mate qui brûle à peine et bronze bien, cheveux châtains ou bruns, pas de taches de rousseur.

Phototype 5 : peau sombre qui brûle rarement et bronze facilement, cheveux et yeux noirs, pas de taches de rousseur.

Phototype 6 : peau noire qui ne brûle pas, cheveux et yeux noirs, pas de taches de rousseur.

Les peaux des phototypes 4 à 6 sont certes moins sensibles aux coups de soleil, mais elles sont tout aussi vulnérables au cancer de la peau. Il faut donc penser à bien les protéger, avec une crème solaire adaptée.

indice crème solaire type peau

Ce n’est pas pour rien que l’on parle de « capital soleil ». En effet, chaque peau a une capacité limitée à réagir face aux effets du soleil, et en cas d’excès, nos réserves s’épuisent très rapidement. Plus le phototype est bas, moins les réserves sont grandes. Il n’est pas rare de voir une personne ayant abusé du soleil dans sa jeunesse, souffrir des conséquences sur sa peau plusieurs années après. C’est pour cela qu’il faut faire particulièrement attention à la peau des enfants. Parce qu’elle est plus fragile, mais également parce qu’il faut essayer de la préserver au maximum, afin qu’ils puissent continuer à pouvoir s’exposer au soleil sans risque (avec une protection adaptée bien entendu) à l’âge adulte.

Les différents rayons solaires

Parmi les rayons du soleil qui parviennent à traverser la couche d’ozone, on retrouve les UVA et les UVB. Les UVA sont plus nombreux et pénètrent profondément dans la peau, jusqu’au derme. Ils sont notamment responsables du vieillissement cutané. Les UVB, moins nombreux, pénètrent l’épiderme mais restent en surface. Ils déclenchent la production de mélanine et sont donc à l’origine du bronzage… mais également des coups de soleil ! Pour bronzer sans risque de brûlure ni de dommages graves de la peau, il faut donc choisir une crème solaire qui protège des UVA comme des UVB. Enfin, les UVA comme les UVB peuvent entraîner un cancer de la peau.

Filtres et textures

Il existe sur le marché deux types de filtres présents dans les crèmes solaires. Les filtres minéraux et les filtres chimiques (parfois également appelés « organiques »). Ces filtres n’ont rien à voir avec l’indice de protection. Qu’elle soit fabriquée avec des filtres chimiques ou minéraux une crème solaire indice 50 aura les mêmes effets protecteurs. La différence réside dans la manière dont ces filtres agissent.

Les filtres chimiques sont élaborés avec des molécules organiques qui pénètrent l’épiderme pour absorber les UV à la place de la peau. Les crèmes solaires à base de filtres chimiques sont souvent plus faciles à appliquer, mais certains de ces filtres pourraient présenter de plus grands risques d’allergie. Leur effet n’est pas immédiat, il faut compter 30 minutes après l’application de la crème pour être protégé du soleil. Il est donc recommandé de l’appliquer avant de sortir de la maison.

Les filtres minéraux agissent comme un écran de protection. Ils restent à la surface de la peau et fonctionnent comme une barrière formée par de nombreux petits miroirs, pour refléter le soleil. L’effet est donc immédiat. Il y a quelques années, les crèmes à base de filtres minéraux laissaient une couche blanche sur la peau. Les formules se sont améliorées et leur texture est maintenant bien plus fluide. Il existe même des crèmes mélangeant filtres chimiques et filtres minéraux. Plus d’excuses pour ne pas bien se protéger du soleil.  

Comment bien choisir et appliquer sa crème solaire

Dans l’idéal, il ne faudrait pas réserver la crème solaire aux vacances d’été mais porter une protection solaire toute l’année. En choisissant une crème solaire adaptée à chaque situation, que ce soit en ville, en bord de mer ou à la montagne. Il existe par exemple des crèmes plus épaisses, qui tiendront mieux sur la peau malgré la transpiration pendant la réalisation d’une activité sportive. Ou encore des crèmes teintées, pour un effet bonne mine au quotidien.

Pour ce qui est du lieu où acheter sa crème solaire, nombreux sont ceux qui ont tendance à penser qu’en pharmacie ils trouveront des produits de plus grande qualité. Une idée fausse, puisque les crèmes solaires vendues en supermarché passent les mêmes contrôles de qualité et respectent les mêmes normes européennes en matière de sécurité dermatologique. Les crèmes solaires disponibles en supermarché protègent donc tout autant que leurs homologues dispensées en pharmacie et parapharmacie, et ont souvent un prix bien moindre.

Niveau quantité, n’hésitez pas à être généreux au moment de l’application, et de la renouveler toutes les deux heures ou après la baignade. Nous ramenons souvent de nos vacances nos tubes de crème solaire pas terminé. Comme tout produit cosmétique, les crèmes solaires ont une durée de vie limitée après ouverture. Dans ce cas, elle ne dépasse pas les 12 mois. Veillez donc à ce que toute la famille soit bien badigeonnée de crème solaire lorsque vous êtes en plein air, finissez les tubes sans remords, et surtout, n’utilisez pas la crème de l’année précédente, sous risque de commencer vos vacances avec un magnifique coup de soleil.

Enfin, la meilleure protection solaire (pour les enfants, les personnes à la peau très claire ou fragilisée par certains traitements) ne se trouve pas dans un tube de crème. Rien ne vaudra la prévention en évitant l’exposition au soleil entre les heures les plus chaudes de la journée, et le port d’un T-shirt, un chapeau et des lunettes de soleil. En effet, on pense souvent à protéger notre peau mais nous ne devons pas oublier que nos yeux aussi peuvent subir les effets du soleil.

crème solaire et soleil

Photo : Hassan OUAJBIR pour Pexels

Le soleil peut être tout de même un fantastique allié, notamment pour aider notre organisme à produire de la vitamine D. Il ne faut donc pas le diaboliser, mais savoir profiter de ses bienfaits tout en se protégeant des dommages qu’il peut provoquer. N’oubliez pas de faire contrôler vos grains de beauté chez un dermatologue une fois par an.

Nous espérons que cet article vous aura aidé à vous y retrouver entre les différentes crèmes solaires, pour profiter des rayons du soleil avec la peau bien protégée. N’hésitez pas à consulter directement les fiches produit des crèmes solaires sur l’application ShopAdvizor. Ainsi, vous pourrez lire la totalité des avis de consommateurs et consulter les suggestions de produits de la même catégorie. Si vous ne l’avez pas encore téléchargée sur votre smartphone, vous pouvez le faire en cliquant ici.

ShopAdvizor News

Découvrez :

Téléchargez ShopAdvizor et découvrez votre produit idéal !

ShopAdvizor, la voix du consommateur

Pour télécharger notre matériel de communication

Cliquez sur les liens suivant :